En Australie, le système des permis de conduire est géré par les différents États (l’équivalent des Régions en France), la législation change donc d’un État à l’autre. En effet, si d’un côté certains États acceptent la traduction officielle (NAATI) de ton permis, de l’autre il se peut que tu aies à fournir un permis international. 

Deux options s’ouvrent à toi : obtenir un permis international (en France) ou effectuer une traduction NAATI (en Australie).

Cependant, note bien que ces deux traductions te permettront de conduire en Australie seulement pendant six mois, ensuite tu devras demander un permis australien.

Option 1 – Le permis de conduire international 

Le permis international est une traduction officielle de ton permis français que tu pourras obtenir uniquement en France et qui te permettra de conduire hors de l’Union européenne. 

Avant de ton départ en Australie, il te faudra effectuer une pré-demande en ligne sur le site de l’ANTS. Pour ce faire, tu auras besoin de :

  • Justificatif d’identité (passeport/carte d’identité)
  • Justificatif de domicile (facture datant de moins de 6 mois, d’eau, d’électricité, de gaz ou de téléphone)
  • Copie de ton permis de conduire français

Une fois ta pré-demande terminée, tu devras ensuite envoyer par courrier les documents suivants :

  • Attestation de dépôt de demande en ligne
  • Photo d’identité
  • Enveloppe pré-affranchie tarif lettre suivie 50 g format « prêt à poster », libellée à ton nom, prénom et à l’adresse d’envoi souhaitée (les recommandés ne sont pas acceptés).

Le permis international est donc envoyée par courrier dans un délai de 11 semaines minimum.

Avantages

  • Ton permis ne sera pas valable qu’en Australie
  • Tu recevras ton permis avant le départ 
  • Il est gratuit ! 

Inconvénients

  • Les délais d’envoi sont très longs (11 semaines)
  • Il n’est valable que 6 mois 

Option 2 – La traduction NAATI et le permis australien

Si les délais de ton départ sont plus courts, une fois arrivé en Australie, nous te conseillons d’effectuer une traduction NAATI de ton permis (valable pendant six mois) et ensuite d’obtenir un permis australien.

Bon à savoir : même si tu comptes partir en Australie pour une période inférieure à 6 mois, pense quand-même à demander un permis australien. Pourquoi ? Cela te permettra de disposer d’une pièce d’identité autre que ton passeport.

Comment obtenir un permis australien ? Les démarches varient selon les différents États.

Si tu es au New South Wales, par exemple, tu devras te rendre personnellement dans un bureau de la RMS (Roads and Maritime Services), avec les documents suivants :

  • Ton permis français accompagné du permis de conduire international ou d’une traduction officielle NAATI
  • Les justificatifs d’identité (passeport) et de ton adresse de résidence en Australie (contrat de location, relevé bancaire)
  • Une preuve de ta résidence permanente en Australie. À défaut, un permis australien pour visiteur temporaire te sera délivré (mention Q)
  • Ta carte bancaire (avec ton nom y figurant)

Une fois ces documents transmis, il ne te restera qu’à remplir des formalités, dont :

  • Compléter le formulaire de demande de permis Australien
  • Payer les frais administratifs

Les tarifs :panneau drive on left

  • 58 AUD pour 1 an (environ 39 €) 
  • 136 AUD pour 3 ans (environ 90 €)
  • 184 AUD pour 5 ans ( environ 122 €)
  • 342 AUD pour 10 ans ( environ 228 €)

Une fois ta demande finalisée, un papier te sera délivré attestant de ta demande, tu pourras l’utiliser en attendant de recevoir ton permis (2-3 semaines). Simple, n’est-ce pas ?

Avantages

  •  Les délais d’envoi sont largement plus courts.
  • Tu vas disposer d’une pièce d’identité autre que ton passeport (idéal pour rentrer dans certains établissements, ou pour éviter de perdre ton passeport !)
  • Il a une durée adaptable en fonction du temps de ton séjour en Australie

Inconvénients

  • Le permis est payant
  • Il n’est utilisable qu’en Australie 
  • Nécessité de passer par un traducteur NAATI

Et bien, tu as ton permis, tout est en ordre et voilà t’es prêt à conduire ! Mais attention, comme au Royaume-Uni, les Australiens roulent à gauche et, bien sûr, ils ne dépassent pas à droite !! Sois prudent, donc, surtout lors de tes premiers essais.

En savoir plus

Comment louer une voiture en Australie ? 

Les agences de location de voitures sont réparties un peu partout dans le Pays, donc ce ne sera pas très difficile de trouver une voiture à louer. Pour ce faire, il suffit que tu sois âgé de 21 ans minimum et que ton permis date au moins de 12 mois. En outre, il est obligatoire d’avoir une assurance RC (Responsabilité Civile) qui est généralement déjà inclue dans le contrat de location.


Casque, ceinture et alcootest

Le casque pour les motos et les scooter est obligatoire, tout comme pour les vélos. La ceinture est obligatoire et les enfants doivent être installés dans des sièges auto.

En ce qui concerne l’alcool, enfin, sache que la limite d’alcoolémie est fixé à 0.05% pour les conducteurs experts (0% pour les jeunes conducteurs), que tu peux être arrêté à tout moment pour effectuer un alcootest et que, en cas d’accident, tu seras systématiquement contrôlé. Dans le cas d’un résultat positif, tu sera conduit au poste de police le plus proche et ton véhicule sera immobilisé.