Comment la durée de ton visa étudiant va déterminer le montant de ta tax return

Si tu as travaillé, ou que tu travailles actuellement en Australie, lire cet article pourrait te permettre d’économiser des milliers de dollars de taxes.

On te conseille donc de prendre un café, de quoi noter et un peu de ton temps pour lire ces informations cruciales concernant la récupération des taxes australiennes

1. CE QUI COMPTE, C’EST LA DURÉE 

Le taux d’imposition va s’établir en fonction d’un facteur simple déterminé par le gouvernement australien, qui va te considérer comme résident australien ou non. Les résidents bénéficient d’avantages fiscaux importants par rapport aux non-résidents et peuvent économiser plusieurs milliers de dollars pour chaque année fiscale.

La durée de ton Visa Étudiant va être le critère majeur afin de déterminer si tu es imposable en tant que résident australien ou non. L’ATO (Australian Taxation Office) va utiliser ce que l’on appelle un « residency test » pour savoir selon quel régime tu sera imposé. En fonction ta catégorisation, tu seras taxé de deux manières :

Imposition en tant que Résident Australien, tu es considéré Résident si :

  • Si tu es titulaire d’un Visa Étudiant depuis au moins 6 mois et que tu restes en Australie pour 6 mois de plus. OU
  • La durée de tes cours ne dépasse pas les six mois mais tu as déjà passé plus de 183 jours en Australie (avec un visa qui te permet de travailler) pendant l’année Financière (1er Juillet – 30 Juin)

Imposition en tant que Non-Résident, tu ne seras pas considéré comme Résident si :

  • Tu es titulaire d’un Visa Étudiant et la durée de tes cours est inférieure à 6 mois OU
  • Tu n’a pas passé plus de 183 jours en Australie avec un visa qui te permet de travailler

Si tu es en Working Holiday visa, tu seras taxé en tant que Working Holiday Maker.

Ce que cela implique pour chaque catégorie :

Si tu es sous catégorisé fiscalement en tant que Résident austalien tu ne paieras pas de taxes (0$) sur les premiers $18.200 AUD que tu gagneras en salaire ou revenus. Après cela, tu seras taxé à 19%, ce qui augmentera en fonction de tes revenus (si tu ne dépasse pas le seuil minimum mais que tu as été imposé, tu as la possibilité de réclamer ton surplus d’impôts lors de ta déclaration de revenus).

Voici le tableau des taux d’imposition selon l’Australian Tax Office pour 2018-2019.

Imposition pour les Résidents australiens

Taux d'imposition 2018-2019

Barèmes

Impôt sur le revenu 

0 – 18,200$

X

18,201$ – 37,000$

19c pour 1$ en dessous de 18,200$

37,001$ – 90,000$

3,572$ et 32.5c pour chaque 1$ en dessous de 37,000$

90,001$ – 180,000$

20,797$ et 37c pour chaque 1$ en dessous de 90,000$

180,001$ et + 54,097$ et 45c pour chaque 1$ en dessous de 180,000$

Si tu n’es pas considéré comme Résident australien, tu devras payer 32.5 % de taxes dès le premier dollar que tu vas gagner en Australie. Par exemple, si tes revenus sont de 18,200 $ lors de l’année fiscale, tu vas devoir payer 5.915 $ d’impôts.

Source : https://www.ato.gov.au/Rates/Individual-income-tax-rates/

Voici le tableau des taux d’imposition selon l’Australian Tax Office pour 2018-2019.

Imposition pour les Non-Résidents australiens

Taux d'imposition 2018-2019

Barèmes

Impôt sur le revenu

0 – 90,000$

32.5c pour chaque 1$

90,001$ – 180,000$

29,250$ et 37c pour chaque 1$ en dessous de 90,000$

180,001$ et +

62,550$ et 45c pour chaque 1$ en dessous de 180,000$

Comme tu peux le voir, être sous un Visa Étudiant et étudier plus de six mois peut te permettre d’économiser des milliers de dollars… il est donc plus qu’important de prendre en compte la durée de tes cours pour minimiser ton imposition.
Si tu es titulaire d’un Working Holiday Visa et que tu as gagné 18,200 $ lors de l’année financière, tu vas devoir payer 15% de taxes, soit 2.730$. Il est donc primordial pour toi de bien réfléchir avant de décider quel avec quel visa tu comptes partir et la durée de ton séjour.

2.TON VISA VA DÉTERMINER LE MONTANT DE TA SUPERANNUATION

Si tu as travaillé en tant que salarié en Australie, tu as été prélevé de 9,5% de ton salaire pour la Superannuation. La Superannuation est l’équivalent du système de cotisation à la caisse retraite. Tu as accès à cet argent quand tu arrives à la retraite (à 65 ans). Mais si tu n’as pas prévu de rester là-bas, tu peux réclamer cet argent une fois rentré d’Australie  ainsi qu’à la fin de ton visa (expiré ou annulé).

La part de Superannuation récupérable va dépendre du visa que tu as choisi :

  • Work and Holiday / Working Holiday Visa : tu vas recevoir 35% des cotisations que tu as versé dans le cadre de la Superannuation.
  • Visa Étudiant : Tu vas recevoir 65% du montant total de tes cotisations

La pourcentage (35%) récupérable pour les Wokring Holiday Visa s’applique si tu es / ou a été titulaire d’un Working Holiday Visa en Australie. Même si tu n’es plus titulaire du Working Holiday Visa (PVT), tu vas être considéré et taxé comme tel.

 

Mise en situation :  tu disposes de 8.000$ sur ton compte Superannuation lors de ton retour d’Australie après avoir travaillé 2 ans là-bas :

  • Si tu étais titulaire d’un Working Holiday Visa lors de ta première année et que tu as prolongé avec un Visa Etudiant pour ta deuxième année, tu auras la possibilité de récupérer 35% de ta Superannuation, soit 2800$ une fois que tu es rentré d’Australie.
  • Si tu es parti avec un Visa Étudiant pendant deux années, tu vas récupérer 65% de ta Superannuation, tu vas donc récupérer 5200$ une fois rentré d’Australie.

Si tu as des questions, n’hésite pas à nous contacter ou notre partenaire TaxBack.com. En plus de répondre à toutes tes questions, il t’aidera à réclamer tes taxes ainsi que ta Superannuation en prenant en charge les formalités administratives !

Pourquoi choisir TaxBack.com?

Estimation gratuite de la somme à récupérer 

 Bureaux à Sydney, Cairns, Perth, Brisbane, Melbourne & Darwin

 Des spécialistes Friendly et à ton écoute

 Service client dispo 24h/24h

Contacte-nous maintenant !